Visite guidée musicale de Woluwe-Saint-LambertLa botte du diable - tournée d’été du Magic Land Théâtre Woluwe 1200Journées du patrimoines 2021 - Woluwe 1200Venez vous faire vacciner Woluwe 1200Horaire été de votre administration communale Woluwe1200Woluwe 1200 : Visite du moulin à ventinterruption récolte vetements et couverture Woluwe1200Woluwe 1200 : Testez vélos à assistance électriquePrimes vertes octroyées par la commune Woluwe 1200BONCADO : Soutenez le commerce local de Woluwe1200

Tags et graffitis

 

Woluwe-Saint-Lambert compte un beau patrimoine immobilier. Il arrive, hélas, que certaines façades soient souillées par des graffitis ou des tags. Ces dégradations inesthétiques abîment les biens et créent un sentiment d’insécurité.

Afin de lutter contre ce phénomène, en 2010 les autorités communales avaient adopté un règlement permettant aux habitants victimes de ce vandalisme de faire nettoyer leur façade par les services communaux pour un prix très modique (15€ pour une surface de moins de 2 m², 30€ pour moins de 5 m², 30€ + 4€ par m² supplémentaire pour une surface supérieure à 5 m2 – avec la possibilité de faire appliquer un revêtement anti-tag à leurs frais).

 

Aujourd’hui, elle va plus loin…

En proposant un premier nettoyage gratuit… à condition que la demande soit faite dans les trois mois qui suivent la constatation du marquage indésirable. Par contre, le propriétaire qui ne ferait pas nettoyer sa façade risque, lui, d’être pénalisé!

Lorsqu’un graffiti ou un tag, apposé sur un bien visible depuis l’espace public est constaté par un agent communal habilité, le propriétaire est informé, par courrier recommandé, de la possibilité de faire nettoyer cette souillure gratuitement par les services communaux.

Le propriétaire doit alors introduire une demande pour bénéficier de ce nettoyage gratuit endéans les 3 mois (ou faire nettoyer à ses frais).

Passé ce délai de 3 mois, si aucune démarche n’a été introduite pour faire enlever le tag ou le graffiti, une taxe de 500€ par mois pourra être réclamée au propriétaire du bien jusqu’à ce qu’il fasse procéder au nettoyage.

Consultez ici le règlement-taxe sur les graffitis et les tags.

 

Concrètement
  • Les propriétaires ou titulaires de droit d’un bien privé peuvent introduire cette demande.
  • Pour les graffitis qui sont visibles depuis l’espace public.
  • Certaines demandes pourraient être refusées pour les bâtiments trop vulnérables (façades peintes, bâtiments classés ou en mauvais état que le nettoyage risquerait d’abîmer).
  • Le premier nettoyage est gratuit, il ne comprend pas la pose d’un revêtement anti-graffitis, mais les propriétaires ont la possibilité de le demander, à leur frais.
  • Toute intervention ultérieure de la commune demeure gratuite à la condition que le propriétaire prouve qu’il a apposé, depuis moins de deux ans, une protection anti-graffitis.
  • Dans les autres cas, les tarifs appliqués depuis 2010 restent d’application (voir ci-dessus).