Fermeture partielle du parc Georges Henri après 23h

Non classé Commentaires fermés sur Fermeture partielle du parc Georges Henri après 23h

Pour assurer la quiétude des riverains.

 

Des incivilités, notamment des nuisances sonores, ont été constatées de manière récurrente dans le parc Georges Henri (square de Meudon à Woluwe-Saint-Lambert) durant les nuits de la belle saison.

Après concertation avec les riverains, afin de restaurer la quiétude du quartier, les autorités communales ont demandé à Bruxelles Environnement, gestionnaire du site, l’autorisation de faire fermer les entrées latérales du parc après 23h, et ce du 15 juillet au 15 septembre.

 

Une société de gardiennage privée a été mandatée pour procéder à la fermeture et à l’ouverture des grilles. Les entrées et sorties concernées sont celles situées Montagne des Cerisiers, clos des Quatre Saisons et avenue Georges Henri. L’entrée principale au square de Meudon restera accessible à toute heure.

Cette mesure vise à permettre un contrôle plus aisé des services de police lorsqu’ils sont appelés à intervenir en ce lieu, notamment pendant la nuit. En effet, le nombre d’entrées et de sorties du parc favorise une échappatoire aisée pour les personnes qui y commettent des actes d’incivilité.

Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert a demandé au service régional compétent, d’informer les visiteurs du parc par une signalétique renforcée et des avis distribués aux passants.

Il a été également demandé à Bruxelles-Environnement de rappeler aux usagers que l’amplification de la musique n’y est pas autorisée et, qu’en conséquence, les gardiens du parc doivent intervenir systématiquement, conformément au règlement de police spécifique à la gestion des parcs régionaux.
Après les heures de prestation des gardiens du parc, les services de police prendront le relais et, certains soirs, notamment en fonction de la plus grande fréquentation à la belle saison, les gardiens de la paix du service communal de la Prévention feront également acte de présence.

 

Les habitants ont également fait part aux autorités communales des désagréments causés par la présence d’engins d’entrainement sportif situés dans le parc, le long de la rue Montagne des Cerisiers. En effet, les utilisateurs ont l’habitude de s’entrainer en faisant usage d’appareils amplifiant la musique, ce qui entraine de fréquentes nuisances sonores pour les riverains.
Bruxelles Environnement s’est engagé à étudier la possibilité de déplacer certains de ces engins vers la partie plus centrale du parc.

Une nouvelle réunion avec les habitants et les riverains du parc sera organisée à l’automne afin d’évaluer l’efficacité de cette mesure.