Port du masque obligatoire dans les commerces et certaines artères commerciales à Woluwe-Saint-Lambert

Non classé Commentaires fermés sur Port du masque obligatoire dans les commerces et certaines artères commerciales à Woluwe-Saint-Lambert

Pour garantir au maximum la sécurité des citoyens lors des différentes phases de déconfinement décidées par le gouvernement fédéral, le bourgmestre Olivier Maingain a pris, ce 13 mai 2020, une ordonnance de police imposant le port du masque dans les commerces et dans certaines artères où se situe un nombre important de commerces et lieux accessibles au public.

Le port du masque est obligatoire pour toute personne âgée de plus de 12 ans :

  • dans l’espace public, du lundi au samedi de 8h à 19h , à savoir:

    • avenue Georges Henri, entre le 193/166 et le 519/508,
    • place Verheyleweghen et avenue Georges Henri, 1,
    • chaussée de Roodebeek, entre le 236 et le 264,
    • Tomberg, entre le 229/232 et le 52/49,
    • chaussée de Stockel, entre le 270 et le 308.
    • avenue du Roi Chevalier, entre le 41 et le 67,
    • rue Saint-Lambert, entre le 120 et le 200, ce qui comprend le Woluwe-Shopping Center
  • dans les commerces, durant les heures d’ouverture, tant pour le public que pour le personnel.

Il ne dispense pas de garder une distance physique de minimum 1,5 m avec les autres personnes et de procéder aux gestes barrières tels qu’ils sont conseillés depuis le début de la crise sanitaire (se laver régulièrement les mains, tousser dans son coude ou dans un mouchoir, rester chez soi si l’on est malade).

A partir du 01/06/2020, toute violation de l’une de ces obligations pourra être sanctionnée d’une amende administrative de 250€ maximum, en vertu de l’article 11 du règlement général de police.

 

Les raisons de cette décision
Alors que le déconfinement, annoncé par le Conseil national de sécurité du 24 avril 2020, était programmé à partir du lundi 11 mai pour un grand nombre de commerces, l’arrêté ministériel édictant les directives à mettre en place dans l’espace public en prévision de ce déconfinement n’a été transmis aux bourgmestres, chargés de les faire appliquer, que fort tardivement, à savoir le vendredi 8 mai en fin d’après-midi… ,veille du week-end…

 Soucieux de donner la meilleure suite à ces directives, le samedi 9 mai, le bourgmestre Olivier Maingain et Philippe Jaquemyns, échevin de la gestion de l’espace public, également chargé de coordonner les actions dans le cadre coronavirus, ont étudié, avec les services communaux, toutes les mesures à mettre en œuvre pour garantir la sécurité des citoyens et notamment pour contrôler que la distance physique de sécurité recommandée soit respectée aux abords et dans les commerces.

Une carte définissant les endroits où le contrôle de la distance physique de sécurité devrait être assuré a établi qu’un important dispositif de police (seuls habilités à exercer une contrainte sur les éventuels contrevenants) serait nécessaire pour couvrir l’ensemble des commerces et zones commerciales rouverts le lundi 11 mai.

Consulté, le chef de corps de la zone de police Montgomery a déclaré, le dimanche 10 mai, que vu les nombreuses missions qui incombent à la zone de police, il ne disposait pas des effectifs suffisants pour assurer ce contrôle.

Le bourgmestre Olivier Maingain a alors adressé un courrier par porteur, au ministre de la sécurité et de l’intérieur demandant la mise à disposition d’un effectif de la police fédérale (estimé à 100 membres par jour) pour contrôler le respect des règles édictées dans ses directives. Courrier qui est, à ce jour, resté sans réponse.

Le bourgmestre Olivier Maingain regrette vivement que ces directives soient parvenues si tardivement aux bourgmestres chargés de les appliquer et que le ministre ait clairement sous-évalué la faisabilité de ses recommandations. Demander l’application de mesures de sécurité c’est bien… encore faut-il en donner les moyens !

Le bourgmestre Olivier Maingain a dès lors dû décider d’imposer le port du masque pour maximiser la sécurité des citoyens.

Devant l’impossibilité de garantir que la distance de sécurité entre personnes soit bien respectée en tout temps et en tous lieux ;

Au regard des nombreux avis d’experts qui estiment que le port d’un masque, fût-il artisanal, ou tout autre moyen de se couvrir le nez et la bouche, est un mesure supplémentaire et utile pour se protéger et lutter contre la transmission du coronavirus ;

Pour garantir au maximum la sécurité des citoyens lors des différentes phases de déconfinement décidées par le gouvernement fédéral, le bourgmestre Olivier Maingain a pris, ce 13 mai 2020, une ordonnance de police imposant le port du masque pour toute personne âgée de plus de 12 ans dans les commerces et dans certaines artères où se situe un nombre important de commerces et lieux accessibles au public.

Le bourgmestre Olivier Maingain et les membres du Collège veillent, par toutes les mesures possibles, à assurer au mieux la sécurité des habitants de Woluwe-Saint-Lambert face à cette pandémie.
Des masques sont en cours de distribution auprès des personnes les plus fragilisées. Les informations quant à la distribution de masques à l’ensemble des habitants seront très prochainement communiquées.

Toutes les informations quant aux mesures prises dans le cadre de la crise sanitaires sont consultables sur le site www.woluwe1200.be

 

Vous trouverez ici le texte complet de l’ordonnance de police du 13 mai 2020