Solidarité internationale et Relations extérieures

solidarité internationale

Service des Relations extérieures
123, Tomberg (3ème étage)
02.761.27.42
v.dumoulin@woluwe1200.be
02.761.27.52
p.demuelenaere@woluwe1200.be

 

Parce que nous sommes tous des citoyens de notre quartier, de notre commune, de notre ville, de notre région, de notre pays et du monde, la commune de Woluwe-Saint-Lambert souhaite donner une dimension plus large à ses actions et mener des projets ayant un retentissement européen et international.

Deux jumelages pour s’ouvrir à l’Europe et au monde

Woluwe-Saint-Lambert est jumelée avec deux communes: Meudon, en France, et Mbazi-Simbi, au Rwanda.

Meudon est notre jumelle depuis plus de 50 ans !

C’est en 1958 que la charte de jumelage a été signée à Meudon par les autorités de Woluwe-Saint-Lambert et de Meudon. La ville, située en périphérie de Paris, ressemble sur bien des points à Woluwe-Saint-Lambert, notamment en raison de sa position en deuxième couronne de capitales importantes en Europe.

Tout comme Woluwe-Saint-Lambert, la très verte commune de l’Ouest parisien dispose d’un patrimoine architectural exemplaire, offre de très nombreuses activités sportives et festives à sa population et bénéficie d’une richesse culturelle à la hauteur de celle de Woluwe-Saint-Lambert : citons par exemple le Musée national Auguste-Rodin, le Conservatoire Marcel Dupré ou la Médiathèque.

L’engagement pris à l’époque par le baron Fallon, Bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, et Monsieur Leduc, Maire de Meudon, au nom des populations qu’ils représentaient, était de:

  • maintenir des liens permanents entre les deux communes, de favoriser en tous domaines les échanges entre leurs habitants pour développer, par une meilleure compréhension mutuelle, le sentiment vivant de la fraternité européenne;
  • conjuguer leurs efforts afin d’aider dans la pleine mesure de nos moyens au succès de cette nécessaire entreprise de paix et de prospérité; l’unité européenne.

C’est toujours dans cet esprit que, 50 ans plus tard, les autorités des deux communes conçoivent ces liens entre Meudon et Woluwe-Saint-Lambert.

Mbazi-Simbi : un jumelage axé sur la solidarité avec le Sud

Commune jumelle de Woluwe-Saint-Lambert depuis 1970, Mbazi est une municipalité rurale du Sud-Ouest du Rwanda. Depuis la signature des accords de jumelage entre les deux communes, de nombreux projets ont été menés dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la diversification agricole et de la formation professionnelle, notamment via l’ONG belge ADA (Auto-développement Afrique) et son partenaire rwandais, l’APROJUMAP (Association pour la promotion des jumelages et de l’amitié entre les peuples).

Citons par exemple l’aide à la scolarisation, chaque année, d’une quarantaine d’enfants, l’achat de mobilier et matériel pour les écoles et centres médicaux, le soutien à l’alphabétisation des adultes ou à la diversification agricole.

Partenariats internationaux

Parmi de nombreux projets plus ponctuels avec différents pays, Woluwe-Saint-Lambert s’investit particulièrement dans deux projets en République démocratique du Congo.

Bandalungwa: soutien à la formation des fonctionnaires locaux

Woluwe-Saint-Lambert a fait le choix, en 2011, de s’inscrire dans un partenariat avec la commune congolaise de Bandalungwa. L’objectif principal du partenariat consiste à former le personnel communal local aux bonnes pratiques en matière de gestion du service État civil/Population (tenue des registres, octroi des documents officiels, accueil de la population et archivage des documents officiels). L’accent a été mis sur la nécessité de l’inscription au registre de population des nouveau-nés et la mise en place de procédures afin de sensibiliser les familles à effectuer cette démarche essentielle dans une démocratie parce qu’elle crée la citoyenneté.

Ce partenariat est conclu dans le cadre du programme de coopération internationale communale financé par la Direction générale de la Coopération au développement qui vise à encadrer des échanges entre des communes belges et des communes de cinq pays d’Afrique (République démocratique du Congo, Maroc, Bénin, Burkina Faso et Sénégal). L’objectif général est de contribuer au renforcement des capacités des institutions locales du Sud pour qu’elles prennent en charge leur propre développement.

Bandalungwa est une des communes de la Ville-Province de Kinshasa. Avec une population de plus de 180.000 habitants, il s’agit d’une commune essentiellement résidentielle dont l’économie se base principalement sur des petits commerces de proximité et quelques marchés plus importants. La commune accueille de nombreuses écoles et quelques institutions culturelles relativement connues à Kinshasa.

Fondation Robert Maistriau : donner du sens à l’action africaine de notre citoyen d’honneur

Tout le monde connaît Robert Maistriau, le résistant qui avec deux comparses, a décidé d’attaquer le 20ème convoi vers Auschwitz en avril 1943. Ce grand homme, fait citoyen d’honneur de la commune de Woluwe-Saint-Lambert en 2008, un mois après son décès, est moins connu pour son action au Congo. En effet, après la 2ème guerre mondiale, Robert Maistriau s’installe à Bois-Fleuri (près de Feshi et de Kikwit dans la province du Bandundu en République démocratique du Congo) où il a vécu pendant près de 50 ans. Il y réalise une œuvre écologique et sociale d’envergure qui lui vaut le titre de Papa Maistriau dans toute la région de Kikwit. Son œuvre s’axe autour de deux priorités : un développement social de sa communauté, notamment autour de l’école Bois Fleuri qu’il y fonde, mais aussi la reforestation de cette région d’Afrique pour y rétablir un équilibre écologique.

En 2011, Woluwe-Saint-Lambert a décidé de soutenir l’œuvre sociale de la Fondation Robert Maistriau, créée par ses collaborateurs après son décès, en prenant en charge le salaire des instituteurs de l’école primaire. Avec l’économie ainsi réalisée, la Fondation Maistriau a pu ouvrir dès le mois de septembre 2011 les deux premières classes de secondaires. L’école secondaire continue à se développer aujourd’hui.

Solidarité internationale et aide d’urgence

La commune soutient chaque année, via son règlement communal relatif à l’octroi d’aide dans le cadre de la solidarité internationale, des associations qui mettent en place des projets de coopération internationale ou de sensibilisation aux enjeux de l’aide au développement à destination des habitants de Woluwe-Saint-Lambert. De nombreuses associations ont été soutenues depuis 2009 dans le cadre de ce règlement.

Par ailleurs, la commune intervient chaque année pour aider les ONG qui interviennent dans certaines situations d’urgence (catastrophes naturelles, déplacements de population et guerres).

Relations européennes et réseaux de ville

La commune développe différents projets pour permettre de tisser des ponts entre ressortissants des États-membres de l’Union européenne. La Journée de l’Europe, organisée chaque année autour du 9 mai, en est le point d’orgue.

La commune appartient par ailleurs à plusieurs réseaux de ville, et notamment Mayors for Peace, réseau qui milite pour la paix et la lutte pour l’abolition des armes nucléaires, et l’Association internationale des Maires francophones, association qui réunit des maires de plusieurs pays francophones et qui s’axe autour des valeurs de tolérance et d’ouverture à l’autre défendues par la Francophonie internationale.

Promotion des droits fondamentaux

La commune a aussi axé une partie de ses actions autour de la promotion des droits fondamentaux en Belgique et ailleurs. Elle a notamment soutenu l’organisation de conférences permettant de donner un éclairage sur un certain nombre de situations rencontrées dans le monde. Citons par exemple la question des troisièmes mandats présidentiels en Afrique centrale, la liberté d’expression en Belgique et en Europe dans le contexte des radicalismes et des menaces terroristes qui pèsent sur nos Etats.

Commerce équitable

La commune de Woluwe-Saint-Lambert poursuit ses actions pour l’obtention du titre « Commune du commerce équitable » et soutient la campagne de sensibilisation du même nom, portée par Max Havelaar, en collaboration avec Oxfam Magasin du monde et Miel Maya Honing, avec le soutien de la Région wallonne et de la Direction générale de la Coopération du Développement.

L’objectif de cette campagne consiste à sensibiliser au commerce équitable et à encourager la consommation de produits équitables à l’échelon local pour soutenir les producteurs défavorisés du Sud. Toutefois, si le commerce équitable vise les produits provenant des pays du Sud, la campagne belge de « Commune du commerce équitable » a tenu à mettre l’accent sur une consommation responsable pour un développement durable, tant au Nord qu’au Sud et vise donc également la promotion des produits locaux provenant d’une agriculture durable.

Jumelages

Jumelage avec Meudon

Jumelage avec M’Bazi