Plan communal de mobilité

Le plan communal de mobilité (PCM) est en vigueur depuis le 16 décembre 2013.
Il s’inscrit dans une réflexion globale en termes de mobilité et d’accessibilité afin d’établir une vision d’avenir sur laquelle se baser pour mettre en place sur le territoire communal des projets garantissant une meilleure qualité de vie et une meilleure sécurité pour tous les usagers de l’espace public.

Après une première phase de diagnostic, la division stratégie et mobilité, épaulée par un bureau d’étude spécialisé, a constitué un scénario dit « de mobilité durable », s’inscrivant dans l’Agenda 21 local et dont l’objectif est de redistribuer l’espace public en assurant un meilleur partage entre les usagers.

Il s’agit notamment:

  • d’organiser un système de déplacements cohérent qui soit multimodal, hiérarchisé et correctement signalé
  • d’offrir une réponse en terme d’accessibilité des lieux fortement fréquentés
  • de favoriser la marche à pied et le vélo ainsi que les transports en commun
  • d’exploiter le potentiel des zones vertes en développant des itinéraires de déplacements pour les piétons intégrant la circulation des personnes à mobilité réduite et des cyclistes
  • d’encourager un usage rationnel de l’automobile
  • d’organiser un système de stationnement cohérent et coordonné avec le système de déplacements

Ces différentes actions doivent, en outre, participer à l’amélioration de la qualité de la vie en protégeant les quartiers résidentiels de la circulation de transit, en améliorant la qualité et la convivialité des espaces piétons, en favorisant le développement des activités de vie locale sur l’espace public et en proposant des mesures de réduction des nuisances liées au trafic (bruit, pollution atmosphérique).

Consultez ici:

PCM – Atlas cartographique
PCM – Fiche-projet d’août 2013
PCM – Note de synthèse

PCM – Rapport des phases 2 et 3 d’août 2013