Les gardiens de la paix

Les gardiens de la paix sont aisément  identifiables grâce à leur uniforme mauve, marqués du logo de la commune, et leur emblème. Du lundi au vendredi (et le samedi en été), quinze gardiens de la paix sont présents, par équipes de deux ou trois, sur l’ensemble du territoire communal. Notons qu’ils n’interviennent pas dans les parkings privés ni à l’intérieur des bâtiments privés comme les centres commerciaux ou logements sociaux. Il sont formés à la gestion de conflits, possèdent des notions juridiques adaptées à leur fonction, et sont amenés à effectuer plusieurs missions de sécurité et de prévention, dans le but d’accroître le sentiment de sécurité des citoyens et de prévenir les nuisances publiques et la criminalité. Ils sont en permanence à l’écoute des citoyens, les renseignent et les orientent. Lorsqu’un risque de conflit survient, ils tentent d’aplanir les tensions en dialoguant avec les personnes concernées.

 

Sensibilisation du public en matière de sécurité et de prévention de la criminalité

Les gardiens de la paix effectuent chaque année des campagnes de prévention: vols de et dans les véhicules, vol à la tire, gravure de vélos ou prévention des cambriolages. En fonction de la campagne menée, ils sont amenés à travailler avec la zone de police Montgomery. Contrairement aux agents de police, les gardiens de la paix n’ont aucun moyen de contrainte. Ils relayent néanmoins les informations vers les services compétents.

Lors de leurs rondes, les gardiens de la paix sont, entre autres, chargés de relever tous les faits survenant sur la voie publique et susceptibles d’incommoder les citoyens et leurs constatations sont transmises aux services compétents.

 

Information et sensibilisation des automobilistes au code de la route

Les gardiens de la paix sont amenés à effectuer la mission de surveillant habilité aux abords de certaines écoles primaires. Ils aident enfants et parents à traverser en toute sécurité aux heures de sortie des classes, préviennent les accidents de la circulation et renforcent le sentiment de sécurité aux abords de l’école. Ils sont également présents aux abords des écoles secondaires afin de lutter contre les petites incivilités. Plusieurs fois par an, ils participent aux campagnes relatives à la sécurité routière comme la Journée de la mobilité ou l’Opération cartable.

Au delà de leurs missions d’information, les gardiens de la paix peuvent exercer la surveillance de personnes en vue d’assurer la sécurité lors de manifestations organisées par ou en partenariat avec les autorités locales.

 

Les gardiens de la paix-constatateurs et la lutte contre les incivilités

Après avoir suivi une formation spécifique, ces gardiens de la paix-constatateurs et assermentés sont habilités à constater certaines infractions au Règlement général de police et au Règlement général de police relatif l’occupation du domaine public.
Ils sont reconnaissables par la mention Constatateur apposée sur la manche droite de leur uniforme.  A titre d’exemple, voici quelques infractions qui peuvent faire l’objet d’un constat : déjections canines, chiens sans laisse, détritus jetés sur la voie publique ou interdiction de nourrir les pigeons. Ces constats donnent lieu à des amendes administratives infligées par le fonctionnaire sanctionnateur communal, indépendant du service des gardiens de la paix.