Egalité des chances

ega

Service FASE
Cellule Égalité des chances
123, Tomberg (2ème étage)
02.761.28.84/37
fase.gsst1@woluwe1200.be
      Du lundi au vendredi
De 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h

 

Aujourd’hui nous entendons de plus en plus parler de l’égalité des chances. Mais qu’est-ce que l’égalité des chances ? Dans quel domaine de la vie courante pouvons-nous en parler? D’où vient cette notion?
L’égalité des chances fait en sorte que les individus disposent des mêmes chances, des mêmes opportunités de développement social, indépendamment de leur origine sociale ou ethnique, de leur sexe, des moyens financiers de leurs parents, de leur lieu de naissance, de leur conviction religieuse, ou d’un éventuel handicap.

Cette définition complexe démontre que l’égalité des chances est une vaste notion regroupant de nombreuses thématiques. Définies par la Région bruxelloise, les plus courantes d’entre elles sont les suivantes:

  • l’égalité entre les femmes et les hommes;
  • la lutte contre les violences intrafamiliales et entre partenaires;
  • le racisme et la discrimination des minorités;
  • les inégalités inhérentes au handicap;
  • les discriminations des LGTB (lesbiennes, gays, transsexuels, bisexuels);
  • l’accès aux soins de santé.

La cellule Égalité des chances met dorénavant à disposition du public sa propre brochure, parue fin 2014. Cette brochure a pour objectif de présenter le plus clairement possible l’égalité des chances, et d’ainsi répondre aux questions les plus courantes. Outre des explications théoriques, on y trouve un test de connaissance ainsi qu’une liste de contacts utiles. Cette brochure est à disposition dans le hall de l’hôtel communal, ainsi que dans les bureaux de l’Action sociale au 123 Tomberg (1er étage).

Télécharger ici la brochure Egalité des chances.

 

Les différentes actions de la cellule Égalité des chances

 

Charte contre le sexisme

 

 

 

 

Prenez connaissance de la charte ici.

 

 

Journée mondiale de lutte contre le SIDA » – 1er décembre

Chaque année, aux alentours de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, des actions de sensibilisation sont menées auprès d’un public large. Lors de certaines éditions, les jeunes de 4ème secondaire ont participé à des animations autour de cette thématique. Ces séances étaient organisées en collaboration avec le service Jeunesse et les intervenants spécialisés, dans les écoles, par des animations en classe. Les adolescents ont pu assister par la suite, à un spectacle d’improvisation abordant ce thème.
En 2015, nous vous avons présenté l’exposition « Vie & VIH aujourd’hui », de la plate-forme prévention SIDA, où vous avez pu découvrir à travers des photographies et de vidéos, des témoignages de personnes vivants avec le VIH, de familles, de professionnels de la santé ou du milieu associatif.
Nous collaborons avec le centre de consultations familiales et sexologiques (CCFS) et le service de Jeunesse, et distribuons du matériel de sensibilisation dans des endroits stratégiques. En 2016 et 2017, nous étions présents aux stations de métro Tomberg et Roodebeek.

 

Journée internationale des droits de la femme – 8 mars

Chaque année, dans le cadre de la Journée internationale des droits de la femme, plusieurs actions sont menées pour sensibiliser le public à cette thématique; projection d’un film, représentation d’une pièce de théâtre, une conférence abordant la question sous un angle plus médicale, ceci ouvrant ainsi un débat sur l’égalité femme/homme. C’est aussi l’occasion de mener des actions pour la lutte contre les violences entre partenaires et intrafamiliales, mais aussi de créer des groupes de réflexion sur la sécurité des femmes de plus de 55 ans.

En 2017, nous vous avons proposé une conférence débat autour des femmes et de leur place dans l’histoire et la culture avec comme invitée principale : Faouzia Charfi, Physicienne, auteure et professeure à l’Université de Tunis et femme politique. La conférence était présentée par Béatrice Delvaux, éditorialiste en chef du journal Le Soir et agrémentée de lectures d’extraits de « Rêves de femmes, une enfance au harem » de Fatima Mernissi par la comédienne Geneviève Damas et de chants par la soprano Soumaya Hallak.

 

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes – 25 novembre

Chaque année nous sensibilisons le public au port du ruban blanc en distribuant des cartons de la campagne de prévention de la Région bruxelloise avec le pin’s à accrocher sur un vêtement le 25 novembre. Nous avons créé nos propres cartes «face à la violence ne restez pas de marbre!» et «Je suis bleu de toi».

 

Quinzaine de l’Égalité des chances

En 2014, des actions de sensibilisation sur la thématique de la Personne handicapée ont été menées, en collaboration avec des associations qui se trouvent sur le territoire communal mais également avec quelques institutions situées en dehors de notre commune. Un programme riche et varié fut proposé au public durant quinze jours, avec l’appui de subsides octroyés par la Région bruxelloise.

 

T’es fleur ou t’es chou?

Au printemps 2016, notre commune a mis en place sa nouvelle campagne de sensibilisation « T’es fleur ou t’es chou ? » qui tend à promouvoir l’égalité entre les filles et les garçons. Dans le cadre de cette action, des séances d’animation ont été présentées dans les classes de deuxième maternelle, basées sur l’ouvrage « T’es fleur ou t’es chou ? » de Gwendoline Raisson, et ce dans 9 écoles du territoire communal. Avec le concours d’une animatrice qualifiée, cette activité fut présentée aux élèves de façon adaptée à leur jeune âge. Concernant la méthodologie, l’idée autour de la notion de genre est de faire réfléchir sur l’altérité : Qui fait quoi et comment ? Les rôles sont-ils construits et distribués ? Il s’opère alors un travail de réflexion qui passe par les activités quotidiennes des enfants (les jeux), afin de questionner les représentations de l’enfant.
D’autre part, nous sensibilisons les jeunes parents (citoyens de Woluwe-Saint-Lambert), particulièrement les nouveaux papas. L’idée est de mettre en avant les rôles égaux entre papa et maman au sein d’une famille.

 

Information au public

A l’occasion des différents évènements dans la commune, nous tenons un stand d’information, où nous proposons de nombreux supports d’informations notamment:

  • la journée de la femme;
  • la Dynamifête (fin août);
  • la journée enfants parents admis (courant du mois d’avril);
  • diverses festivités dans la commune

La cellule égalité des chances profite également de ces évènement pour y présenter son action 0-5-30 et ainsi sensibiliser le public à la thématique « 0 cigarettes, 5 fruits et légumes et 30 minutes de sports par jour », projet entrepris depuis mars 2014.

 

Focus sur l’entreprenariat féminin « Une pour toutes & toutes pour une » – retour sur le 8 mars 2018

La soirée du 8 mars dernier, « Une pour toutes & toutes pour une » organisée dans le cadre de la Journée Internationale des droits de la femme, a rencontré un immense succès, et marque de manière considérable l’engagement de notre commune face à l’entreprenariat féminin. Une conférence et des moments de réseautage riches en partages, des intervenantes aussi passionnées et passionnantes les unes que les autres, ont fait de cette soirée un moment plein d’émotion.

Placée en 7ème position, la Belgique comprend un taux d’activité entrepreneuriale des femmes de 29,4 %, loin derrière nos voisins français où se taux s’élève 42,1 %. Même si le taux d’activité entrepreneuriale des femmes a progressé de 1,7%, cette croissance est malheureusement encore trop instable.

Le rôle d’un réseau économique féminin est central à plus d’un titre, d’abord, dans le cadre de la récolte des informations auprès de ses membres, mais aussi en tant que relais dans la formation des femmes indépendantes et de celles qui envisagent de se lancer dans cette voie. Il permet également l’échange, mais aussi la bonne collaboration entre femmes. Il sera en outre un bon canal pour faire connaître les nombreux talents des femmes. Notre réseau sera appelé à jouer un rôle primordial dans la diffusion de modèles féminins et dans la mise en œuvre de programmes de mentorat.

Avec nos projets et notre slogan « Une pour toutes & toutes pour une », nous souhaitons inspirer davantage de femmes au sein de la commune de Woluwe-Saint-Lambert à oser se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat. Aujourd’hui, elles ne sont que une sur dix en Belgique à tenter l’expérience.

En collaboration avec Wowo Community et avec le soutien de la Région bruxelloise.

Une plate-forme disponible :

La plate-forme « Une pour toutes & toutes pour une » est un réseau de partage créé à l’initiative d’Isabelle Molenberg, échevine de l’Egalité des chances, et qui est appelé à jouer un rôle primordial dans la diffusion de modèles féminins et dans la mise en œuvre d’un programme de mentorat.

Dans un but de promouvoir l’égalité femme/homme dans la vie économique et sociale de notre commune, nous invitons les femmes créatives et inspirantes à s’enregistrer afin de leur offrir davantage de visibilité.

Les informations récoltées au sein de cette plate-forme, seront utilisées pour promouvoir le travail des femmes de Woluwe-Saint-Lambert (citoyennes et/ou ayant leur activité basée sur le territoire communal) qui y seront inscrites, et ainsi permettre à ceux et celles qui cherchent des intervenantes qualifiées dans un quelconque domaine, de faire appel à des femmes talentueuses qui répondent à leurs attentes.

Accéder à la plate-forme

Préparation à la retraite

Le 29 novembre 2016, nous avons proposé aux citoyens proches de la retraite, une conférence s’adressant à toutes les personnes qui souhaitent préparer au mieux cette nouvelle étape de vie. Celle-ci fut sera animée par Monsieur Pierre Degand, fondateur de Sequoia Ways (plateforme pour jeunes retraités).

Plusieurs questions ont été évoquées:

  • Comment gérer ce nouveau quotidien, et décrire ses émotions à la famille, ou simplement garder une certaine vie sociale?
  • Comment occuper ses journées en se trouvant une nouvelle activité, un loisir ? Comment trouver un projet pour cette deuxième vie qui s’annonce ?

 

Je l’aime un peu beaucoup…

Le 10 mars 2017, les élèves de 5ème et 6ème secondaires de différentes écoles de Woluwe-Saint-Lambert, ont été conviés au Théâtre Saint-Michel, afin d’assister à ce spectacle conçu par des jeunes, pour des jeunes.
Le spectacle « Je l’aime un peu, beaucoup … Violences et relations amoureuses à l’ère de Facebook », proposé par le Brocoli Théâtre, est pertinent pour sensibiliser le public fréquentant le dernier degré de l’enseignement secondaire.
Le 10 mars 2017, les élèves de 5ème et 6ème secondaires de différentes écoles de Woluwe-Saint-Lambert, ont été conviés au Théâtre Saint-Michel, afin d’assister à ce spectacle conçu par des jeunes, pour des jeunes.
La pièce expose différents types de violence « amoureuse » (verbale, psychologique, sexuelle, physique…) et questionne de manière concrète et accessible la banalisation de ces violences qui font partie du quotidien et que les nouvelles technologies amplifient, et leur acceptation nuisible dans l’inconscient des adolescents.
S’en est suivi un débat entre le public, les acteurs et des professionnels en matière de violence conjugale, tels que l’asbl La voix des femmes, et le Planning Familial de Woluwe-Saint-Lambert.

 

Formation langue des signes

En collaboration avec le CREE asbl, des membres du personnel communal participent à des sessions de cours à la langue des signes.
Afin d’offrir un accueil et un service adapté aux personnes sourdes et malentendantes, ce groupe continue son apprentissage avec cette formation plus intensive chaque année. Les bases du langage, de l’expression et de la mise en situation sont exercées.
Grâce à ces cours toujours proposés par le CREE asbl, les équipes administratives et sociales communales en contact direct avec la population, ont à présent toutes au minimum un membre apte à accueillir les citoyens concernés. Le service d’accueil du CPAS, dispose également de ce nouvel atout.